Raconte-moi

Je connais le silence et je connais le noir.
Je vais finir ma vie sans même avoir d’histoire
Dis-moi encore « je t’aime » une dernière fois
Car je quitte ce monde que je ne verrai pas…

Parle-moi du soleil, de la mer et du vent
Raconte-moi encore le bruit de l’océan
Parle-moi des étoiles, de leurs poussières d’or
Apprends-moi les couleurs des reflets de l’aurore

Décris-moi la douceur d’une soirée d’hiver
Dépeins-moi les matins habillés de lumière
Parle-moi des printemps, de ces parfums de fleurs
Qui inondent le monde d’effluves de bonheur

Parle-moi de la neige, de ses flocons soyeux
Dis-moi la sensation du vent dans les cheveux
Du sable entre les doigts, du soleil sur la peau
Explique-moi le froid d’un frisson dans le dos

Raconte-moi ces mots que je ne dirai pas
Chante-moi les chansons que je n’entendrai pas
Fais-moi vivre l’amour et ce qu’est la tendresse
Si tu peux, décris-moi le toucher d’une caresse

Je veux que tu m’expliques…que sont les sentiments ?
Dis-moi, car il ne reste plus beaucoup de temps
Raconte-moi encore le trouble d’un baiser
D’une main que l’on serre à s’en électriser

Décris-moi la chaleur d’une étreinte cordiale,
Le vertige envoûtant d’un sourire amical
Apprends-moi l’émotion d’un plaisir partagé
Dis-moi ce qu’on ressent lorsque l’on est aimé

Donne-moi une idée de ce que veut dire ‘vivre’
Dans ‘vivre’, il y a ‘ivre’ : ivre de découvrir,
Ivre d’apprendre à être de chair, de sang, de vie…
Qui ne sera pour moi jamais que de l’envie

Attends encore un peu, raconte-moi encore
Je veux savoir la vie, avant de voir la mort
Avant de commencer, déjà la vie s’en va
Dis-lui bonjour pour moi, je ne le pourrai pas

Je pars, à vous de voir, avec votre conscience
Je n’ai guère eu le choix d’une probable existence
J’ai déjà oublié, quelle était la question ?
Oui… « Etre ou ne pas naître ? » : telle fut leur décision.

A lire aussi ...

Leave a Comment