Un cœur en Hiver

Le brouillard de la ville consume les couleurs Transformant les passants en ombres délavées Aucun ne se souvient de l’été qui se meurt Le froid est dans les cœurs, l’hiver s’est approché La vie se raréfie, les touristes s’en vont Il semble que Paris s’apprête à hiberner La ville porte le deuil de la fin de saison L’heure n’est plus au soleil, les gens l’ont oublié D’où je suis je peux voir les quelques promeneurs Qui vont je ne sais où, pour faire je ne sais quoi Ils ont au…

Lire Plus ...

Tu appelais ça l’amour

Toi, tu appelais ça l’amour Plaisir d’un soir, bonheur d’un jour Pas de mots doux, de longs discours Juste un frisson qui te parcourt Et comme un vide qui entoure Ton pauvre cœur aveugle et sourd. Rien de sincère, aucun recours A la séduction, à la cour Une aventure sans rien autour Et tu appelais ça l’amour !… Mais tu verras bien qu’un beau jour Ton cœur vivra sous le velours D’un sentiment plus doux, plus lourd, Plus fort, plus pur, plus beau toujours Un peu le point de non-retour Pour…

Lire Plus ...

Troubles

C’est un petit village à côté de Narbonne Où l’on célèbre enfin le début de l’été Là-bas sur la Grand Place, la musique résonne : Cette nuit, c’est la fête, le grand bal de l’année… J’hésite à m’approcher ou rester à distance… Tu es là, tout sourire et plus beau que jamais Tous les charmes en action, en un rien d’insouciance Et si je viens te voir, j’ai peur de tout gâcher Alors je reste là, à l’écart et dans l’ombre… Et toi sous les lumières, tu ne me vois…

Lire Plus ...

Tant que tourne la valse

La lumière se tamise Sur la piste cirée L’émotion se précise Quand ils font leur entrée Son danseur la conduit Dans un élan gracieux Et l’attire contre lui D’un geste majestueux Contact du bassin Communion essentielle Les deux ne font plus qu’un Tant l’harmonie est belle Dans sa robe pailletée Les cheveux en chignon De ses bras entourée Elle prend la position Le cadre est bien marqué Le corps, un peu cambré, Coup de tête, côté… Le tableau est parfait Aux premières mesures Les dernières voix se taisent Le rythme…

Lire Plus ...

Solitude

D’aussi loin que lui viennent Du tréfonds de son cœur Ses amours et ses haines Ses sourires et ses pleurs Il les revit partout Et rien n’est plus cruel C’est comme un arrière-goût Qui paraît irréel. Que reste-t-il au temps S’il n’est plus enchanteur ? Que reste-t-il au vent S’il ne sèche plus les pleurs ? Si les blessures guérissent Si la douleur s’apaise Restent les cicatrices Ancrées comme un malaise Des longs sanglots fanés Tombés sur une photo Aux silences inviolés Qui sonnent comme un écho Au fond de…

Lire Plus ...

Si l’Amour…

Si l’Amour est un jeu                     Es-tu mon adversaire? Peut-on vraiment aimer?             Te serai-je opposée? Quel en est donc l’enjeu?             Ou bien mon partenaire On peut perdre ou gagner…        Pour mieux nous épauler? Si l’Amour est un jeu                     Jouer avec le hasard J’aime mieux passer mon tour     C’est parier sur nous deux Jouer avec le feu                             Et les chances sont rares C’est miser notre amour…            Alors je reste hors-jeu! Si l’Amour est un crime                  Je suis ta prisonnière Comment croire au bonheur?       Captive de ton cœur Y…

Lire Plus ...

Séparation

Comment peut-on décrire       Ce qu’on a toujours vu Un lieu devenu ruine,               Et qui n’existe plus : Tout n’est que souvenir ;         Tout n’est plus qu’illusion ; Par une nuit de chine               C’est une fascination. Le brouillard nous entoure,    L’ombre a tout recouvert On sent qu’un vide court         Au milieu de ces pierres. S’il se pouvait un rêve,             S’il était une chimère, Pour que rien ne s’achève       Au-delà des frontières Revivant l’origine                      D’un lieu qu’on a aimé Que la mémoire dessine         Mais qu’on quitte…

Lire Plus ...

S.D.F.

Toujours la même  place, sous le pont Mirabeau, Un homme d’une autre race, celle des marginaux ; Un « sans domicile fixe », comme on dit joliment… Un nom à moindre risque d’une vérité qui ment. Blotti comme il le peut dans un carton troué, Il se réchauffe au mieux sous un vieux plaid usé, Cherchant de la tiédeur au goulot d’une bouteille Pour un peu moins de peur jusqu’au prochain sommeil. Ses yeux ne pleurent plus depuis bien des hivers. Leur éclat, disparu, a terni de misère. Il neige dans son cœur,…

Lire Plus ...

Rêverie nocturne

C’est quand le jour s’achève Quand la lueur faiblit Qu’évadé dans des rêves L’Amour emplit la nuit Les paupières s’éteignent Sur un monde magique Où les songes s’imprègnent D’illusions féeriques Dans la brume du soir Les souvenirs renaissent Illuminant le noir D’une secrète ivresse Les rêveries intimes Se changent en prières Comme un appel ultime Que rien ne pourrait taire Ces instants éternels Que l’on revit cent fois Des passions virtuelles Qu’en vrai l’on ne fait pas Les yeux tout embués Des dernières chimères La ville va s’éveiller Loin de…

Lire Plus ...

Raconte-moi

Je connais le silence et je connais le noir. Je vais finir ma vie sans même avoir d’histoire Dis-moi encore « je t’aime » une dernière fois Car je quitte ce monde que je ne verrai pas… Parle-moi du soleil, de la mer et du vent Raconte-moi encore le bruit de l’océan Parle-moi des étoiles, de leurs poussières d’or Apprends-moi les couleurs des reflets de l’aurore Décris-moi la douceur d’une soirée d’hiver Dépeins-moi les matins habillés de lumière Parle-moi des printemps, de ces parfums de fleurs Qui inondent le monde…

Lire Plus ...